fbpx

acheter sa résidence principale

faut-il louer ou acheter sa rp ?

Aujourd’hui en France, la question de l’achat de sa résidence principale est au cœur de toutes les préoccupations. Entre acheter ou louer, les avis sont amplement différents d’une personne à une autre. 

Cependant, en général, une préférence est donnée à l’acquisition de la résidence principale puisqu’il permet d’emblée de disposer d’un patrimoine immobilier sécurisé et d’échapper par la même occasion au paiement routinier des loyers

Dans ce billet sur l’achat de la résidence principale, nous faisons une incursion sur la question avec des précisions de taille. Lisez donc la suite de notre article pour en apprendre davantage sur ce sujet crucial

SOMMAIRE
achat de sa résidence principale

Pourquoi la question d’acheter sa résidence principale se pose ? 

La résidence principale est conçue comme le lieu d’établissement principal d’une personne ou de sa famille. D’un point de vue légal, elle abrite l’individu sur au moins une période de huit (8) mois sur douze (12) mois dans l’année. 

S’agissant de la résidence principale, la personne peut en être propriétaire ou simple locataire. 

De nos jours, la question de l’achat de sa résidence principale est sur toutes les lèvres. Faut-il acheter sa résidence principale ? La question se pose de plus en plus et l’on est curieux de comprendre les raisons d’un tel fait. A priori, plusieurs motifs importants servent de justificatifs valables. 

L’installation dans le monde professionnel est plus ou moins tardive 

Dans les années 1970-1980, la question de l’achat ou non d’une résidence principale ne se posait guère. La mode était plutôt l’acquisition systématique de son logement principal en vue d’être propriétaire et de jouir des avantages liés à ce statut. 

Si la question se pose aujourd’hui, c’est en partie en raison de l’installation tardive des individus dans la sphère professionnelle. En effet, la majorité des salariés actifs est confrontée au changement de poste ou de profession, le long de leur carrière. Cet état de choses favorise le changement constant de lieux de vie. 

D’ailleurs, les statistiques de l’INSEE précisent que les salariés changent de travail entre 4 à 5 fois durant les premières années de leur vie professionnelle. De ce fait, on note une résilience à la sédentarisation géographique qui fait réfléchir sur le fait d’acheter sa résidence principale. 

La tendance à bouger et à se déplacer sans cesse d’une région à une autre est plus ou moins incompatible avec la logique qui sous-tend l’achat d’une résidence principale. 

Le nombre de divorces crève le plafond 

La deuxième raison qui fait que l’achat d’une résidence principale soulève de plus en plus de questions est d’ordre sociologique. D’après une étude de l’INSEE sur le couple et la famille en France, il ressort que le nombre de divorces est en nette progression. En 15 ans, les dissolutions de liens maritaux ont flambé de 63 %

Le divorce soulève souvent la question du partage du patrimoine du couple selon le régime matrimonial choisi. Ce fait aurait tendance à faire réfléchir par deux fois avant l’initiative de l’acquisition d’une résidence familiale. 

Acquérir sa résidence principale est souvent synonyme d’endettement 

Les facteurs financiers peuvent également servir de justificatifs. En effet, le financement d’un projet d’achat de sa résidence principale est loin d’être une partie de plaisir, surtout pour les personnes modestes. 

Il faut souvent passer par la case emprunt et endettement avant de pouvoir s’offrir sa propre résidence principale. La durée d’un crédit immobilier peut parfois s’étendre sur près de trente (30) années. 

Pendant les huit (8) premières années, l’emprunteur ne s’acquitte que des intérêts rattachés au prêt contracté. Ce n’est qu’à compter de la huitième année de l’emprunt que l’on commence par solder progressivement le capital octroyé au titre du crédit immobilier. 

Les 8 premières années de l’emprunt peuvent parfois être éprouvantes. En effet, une baisse de l’immobilier ou un changement de vie pourraient tout remettre en cause et compliquer lourdement la tâche. 

Ainsi, étant donné qu’acheter sa résidence principale rime avec l’endettement sur le long terme, la question de l’achat du logement principal est souvent analysée dans tous les sens. 

Le prix des biens immobiliers a excessivement augmenté dans les grandes villes 

Actuellement, le prix des biens immobiliers a extrêmement augmenté, surtout dans les métropoles françaises. À Paris ou encore dans la ville de Bordeaux, l’immobilier coûte les yeux de la tête au niveau des agglomérations attractives. De toute évidence, l’évolution des salaires est en déphasage avec le prix du mètre carré.  

En bref, si la question de l’achat de sa résidence principale se pose, c’est à cause de plusieurs facteurs de divers ordres. Ainsi, on hésite entre rester en location ou acquérir sa propre résidence principale. Parmi ces deux options, quel choix doit-on opérer ?

Faut-il acheter ou louer sa résidence principale ? 

« Louer ou acheter sa résidence principale » ? : voilà la question qui trotte dans la tête des Français. Dans les deux cas, il y a les bons côtés et les côtés moins bons. 

L’immobilier est le meilleur investissement après l’or. La possession d’un patrimoine immobilier possède de nombreux avantages. D’ailleurs, on conseille souvent aux jeunes actifs d’acquérir un logement principal le plus tôt possible. 

D’abord, posséder votre propre résidence principale vous permettra d’économiser les loyers et de faire d’importante économie. Ainsi, vous n’aurez plus l’impression de « jeter de l’argent par la fenêtre » tous les mois. De plus, l’achat d’un bien immobilier procure un sentiment de liberté et de sécurité. 

Ensuite, en étant propriétaire de votre logement principal, vous êtes libre d’occuper les lieux comme cela vous chante et d’y effectuer des travaux de rénovation à volonté. Par ailleurs, vous constituez en même temps un patrimoine pour gérer votre retraite ou prendre soin de votre famille. 

Néanmoins, être propriétaire requiert de véritables dépenses. Il faudra entre autres prévoir : 

  • Le prix d’achat du logement ; 
  • Le remboursement du crédit immobilier ; 
  • Les frais annexes (frais de notaire, frais d’agence, frais de copropriété) ; 
  • Les impôts locaux…

Mais, vous pouvez toujours compter sur des dispositifs étatiques comme la loi Pinel ou le dispositif Malraux pour alléger un tant soit peu vos peines et concrétiser votre rêve de devenir propriétaire. 

Dans un autre registre, la location de sa résidence principale offre beaucoup plus de flexibilité qu’un achat. Le locataire est libre de déménager de son appartement suivant les exigences de sa profession ou de ses projets personnels. De plus, les travaux de rénovation sont entièrement à la charge du propriétaire. Le locataire est donc moins engagé financièrement. 

En résumé, acheter ou louer son logement principal est un choix de vie. Toutefois, les Français accordent plus d’importance au fait d’être propriétaire. En plus d’économiser l’argent de ses loyers, on constitue un patrimoine pour la vie.  

La fiscalité avantageuse de la résidence principale 

Acheter sa résidence principale donne droit à des avantages fiscaux non négligeables. Ces derniers sont notamment accordés en vue de susciter plus de personnes à devenir propriétaire. 

En effet, la résidence principale est exonérée de la taxe sur la plus-value immobilière. Concrètement, si vous revendez votre logement quelques années après, aucun impôt ne sera prélevé sur le bénéfice de la vente de la résidence. 

De plus, la résidence principale permet de réduire la valeur du patrimoine déclaré par son propriétaire pour l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF). L’immeuble déclaré comme résidence principale bénéficie d’un abattement de 30 % sur sa valeur

Ainsi, si vous êtes propriétaire d’une résidence principale luxueuse, vous n’allez déclarer que 70 % de sa valeur en vue de l’estimation de votre patrimoine.  

QUESTIONS FRÉQUENTES :

Comment acheter sa résidence principale ?

Si vous souhaitez acheter votre résidence principale, vous pouvez contracter un emprunt dont le remboursement s’étale sur plusieurs années.
Vous avez également la possibilité de tirer profit des nombreux dispositifs étatiques (dispositif Pinelloi Malraux…) pour diminuer considérablement votre impôt.

Est-ce vraiment rentable d’acheter ?

On peut aisément répondre par l’affirmative puisque l’effondrement du coût du crédit a rendu l’emprunt moins cher. Ceci étant, les personnes ayant des projets immobiliers peuvent rapidement rembourser le capital de leur emprunt.
De plus, le fait de posséder son propre logement permet d’économiser les loyers. Ceci peut représenter une économie considérable.

Est-ce possible de revendre sa résidence principale ?

Oui. En tant que propriétaire, vous avez la possibilité de revendre votre appartement. Cette solution est envisageable notamment lorsqu’on est appelé à déménager dans une autre région pour des raisons professionnelles ou personnelles.

Louer sa résidence principale : une possibilité ?

La loi vous permet de louer votre résidence principale, tant que vous y vivez au moins durant 8 mois dans l’année.
Vous avez donc la possibilité de mettre votre logement en location pour les 4 mois restants et suivant les conditions fixées par les textes de lois en vigueur.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Cet article vous plaît ? Partagez-le !

Besoin de conseils ?

Prenez un rendez-vous téléphonique avec l’un de nos Conseillers en Gestion de Patrimoine